L’enseigne Habitat est à vendre

Le distributeur français d’ameublement Cafom dit vouloir se recentrer sur l’exploitation de franchises en Outre-Mer et de sites e-commerce. Habitat compte 27 magasins en propre en France.

Le distributeur français d’ameublement Cafom a annoncé le 3 octobre son intention de céder «dans les prochains mois» son enseigne Habitat qui exploite 27 magasins en propre en France et 39 en franchise dans le monde. «Le conseil d’administration de Cafom a décidé, lors de sa séance du 30 septembre 2019, d’engager un processus de cession de sa filiale Habitat avec l’objectif de parvenir à une transaction dans les prochains mois», a précisé le groupe dans un communiqué.

Un plan de restructuration d’Habitat, dont le chiffre d’affaires a atteint 56,3 millions d’euros au premier semestre 2019, avait été lancé en septembre 2018 par François Rosset qui venait d’accéder au poste de directeur général. Lors des six premiers mois de l’année, le groupe Cafom a quant à lui réalisé un chiffre d’affaires de 212,5 millions d’euros.

Recentrage du groupe

«Cette décision s’inscrit dans le cadre d’une volonté de recentrage du groupe sur l’exploitation de franchises en Outre-Mer (But, Darty et Habitat à ce jour) et de sites e-commerce (Vente-unique.com et DirectLowCost.com), tout en cherchant les meilleures opportunités pour soutenir le développement d’Habitat à long terme», explique encore Cafom.

En juin, le groupe d’ameublement avait pourtant annoncé que son plan de redressement de l’enseigne commençait à porter ses fruits, avec un résultat légèrement positif de ses activités au premier semestre en dépit d’un chiffre d’affaires en baisse. Au cours de l’exercice 2017-2018, Cafom avait essuyé une perte de 13,9 millions d’euros en raison de la restructuration d’Habitat. Dans le cadre de la réorganisation, Habitat a déjà fermé plusieurs magasins, dont six en Allemagne, et cessé son activité en Norvège.

Par D.S.-G, avec AFP

Retrouvez cet article ICI ou directement sur STRATEGIES

Laisser un commentaire